La culture dans les relations extérieures

La culture dans les relations extérieures de l'UE

Soucieuse du fait que « l’Union européenne n’a pas de stratégie de relations culturelles », la Commission européenne a demandé à un consortium de huit organisations et instituts culturels et à un cabinet de conseil européens de proposer les grandes lignes d’une telle stratégie. Selon Androulla Vassiliou, Commissaire européenne chargée de l’éducation, de la culture, du multilinguisme et de la jeunesse, le rapport établi par le consortium, publié aujourd’hui, est « passionnant et réunit des propositions concrètes pour aller de l'avant dans les mois et les années à venir ».

Le rapport présente, pour la première fois, un aperçu général des stratégies de relations culturelles poursuivies par des acteurs étatiques et de la société civile dans 26 des partenaires stratégiques et voisins de l’UE, ainsi que des rapports détaillés sur chacun de ces pays. Il formule par ailleurs des recommandations constructives, éthiques et concrètes sur la façon dont l’Europe peut mieux faire et gagner en efficacité dans le domaine des relations culturelles internationales. Enfin, il souligne la valeur ajoutée considérable qu’une approche stratégique européenne peut constituer pour toutes les parties prenantes, notamment les institutions de l'UE, les États membres, les villes et les régions européennes, les acteurs de la société civile, les artistes et les opérateurs culturels, les organisations et les réseaux culturels ainsi que leurs homologues étrangers.

Pour le Professeur Yudhishthir Raj Isar, expert et chef d’équipe du consortium, le rapport propose « une meilleure compréhension de tout le potentiel qu’offre la culture aux pays et aux peuples dans l’Union et à l’extérieur de l’Union pour coopérer étroitement et de multiples façons. Ce potentiel n’a pas été suffisamment exploité jusqu’ici en dépit des nombreuses relations culturelles déjà tissées. »

Le consortium chargé de l’Action préparatoire « La culture dans les relations extérieures de l’UE » est convaincu que ce rapport permettra aux responsables et aux acteurs culturels de tous niveaux de prendre conscience des multiples avantages (en termes de créativité et d’innovation, de commerce des biens et des services culturels, de compétitivité de l’UE, de compréhension de l’UE au-delà de ses frontières, etc.) que présente une approche stratégique européenne de la culture dans les relations extérieures et qu’ils agiront en conséquence de manière efficace, concertée et cohérente.

Rendez-vous sur le site de l’Action préparatoire « La culture dans les relations extérieures de l'UE » pour télécharger le rapport disponible sous trois formats (PDF, EPUB et Kindle) et pour en lire le résumé analytique proposé en anglais, français, allemand, arabe, chinois, espagnol ou russe.